Tout savoir sur les génériques

Un médicament générique est-il moins efficace ? Le pharmacien peut-il remplacer un médicament prescrit sur l'ordonnance par un générique ? Nous vous expliquons tout sur les médicaments génériques et répondons à vos questions. 

 

Qu'est-ce qu'un médicament générique ? 

Lancés en 1999, les génériques sont des médicaments à part entière. Nés de la chute de la protection du brevet du médicament originel, les génériques doivent avoir la même quantité de principe actif et surtout la même efficacité. Un médicament générique est une copie d'un médicament de marque dont le brevet a expiré. Il n'est pas 100% identique au médicament de marque au niveau des excipients et du procédé de fabrication : il peut donc avoir une taille, une forme, un goût et une couleur différente.

Cette différence de présentation n'est tolérée qu'à condition que la bioéquivalence entre le médicament générique et le médicament original soit garantie. Il  y a bioéquivalence lorsque le médicament générique et le médicament original ont un comportement similaire dans le corps humain en termes de vitesse, d'absorption et de distribution dans le corps.

L'action thérapeutique est identique entre les deux médicaments. 

 

Pourquoi les médicaments génériques sont moins chers ?

Un médicament générique est jusqu’à 60% moins cher que l’original et a assuré près de 20 milliards d’euros d’économie à l’assurance maladie depuis sa création. La diminution du coût vient surtout du fait que les laboratoires de génériques n’investissent pas autant dans la recherche de nouveaux médicaments.

En effet, l'investissement pour le développement clinique a déjà été réalisé par le laboratoire produisant le médicament de marque. Une fois que ces données "tombent" dans le domaine public, n'importe quel laboratoire peut les utiliser.
La différence de prix n'a donc rien à voir avec la qualité du médicament.

 

Le médicament qui m'est prescrit peut-il être remplacé par un générique ? 

Pour promouvoir l’usage des médicaments génériques et générer des économies pour l’assurance maladie, il est prévu depuis 1999 que le pharmacien puisse vous donner un médicament générique à la place du médicament original prescrit par votre médecin. Les seules exceptions à cette règle sont décrites dans notre article sur le "non substituable".

 

Le cycle de vie du médicament

Pour comprendre comment et pourquoi un médicament est générique, il faut connaître le cycle de vie d'un médicament.
Le médicament est caractérisé par un cycle de vie débutant par une période de recherche et développement, plusieurs années avant qu'il ne soit commercialisé.

Ensuite, il est protégé pendant 20 ans, dès le début de son cycle de vie, à partir du moment où le brevet a été déposé.
Cette protection permet de garantir une exclusivité commerciale au laboratoire qui a mis au point le médicament, afin d'assurer le retour sur investissement.
Au terme de cette période d'exclusivité, c'est-à-dire quand le brevet du médicament expire, n'importe quel autre laboratoire pharmaceutique peut à son tour produire le médicament, sous une forme qui va copier le médicament original (que l'on appelle également médicament princeps).

 

Où sont fabriqués les génériques ? 

Pour le marché français, ils sont souvent fabriqués en France ou en Europe. Il se peut aussi qu’ils proviennent d’autres régions du monde. Quelle que soit la zone du monde, les contrôles, toujours effectués par les autorités françaises (ANSM), garantissent sécurité, efficacité et reproductibilité. Une usine de production fabrique plusieurs médicaments  sur le même site. Il se peut même que le médicament d’origine soit fabriqué sur les mêmes chaînes qu’un ou plusieurs génériques.

 

Le pharmacien garant de la qualité du médicament

Chaque étape de la vie d’un médicament est surveillée par un pharmacien : fabrication de la matière première, transformations jusqu’à obtention de la forme désirée, emballage, contrôle qualité, transport, stockage et bien sûr délivrance. Tous ces métiers mal connus du grand public assurent aujourd’hui à la France un système qui garantit aucune contrefaçon sur son réseau de distribution, les pharmacies.

Enfin, ce sont les pharmaciens qui ont fait 6 ans minimum d’études sur le médicament qui sont les experts de ces questions. On voit parfois les médecins s’interroger sur le réel intérêt des génériques. Mais c’est parce qu’ils ne sont pas assez informés sur tout le circuit d’un médicament. Il est donc préférable de s’en remettre aux professionnels dont c’est le métier : les pharmaciens !

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !